• facebook
  • twitter
Espace Administrateurs
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Communiqué de l'UNAF : Frais bancaires, les clients matraqués

Retrouvez ci-dessous un communiqué commun de l'Union Nationale des Associations Familiales et 60 millions de consommateurs. Vous pouvez réagir sur cette question en répondant au sondage sur notre page d'accueil.


Frais bancaires : les clients en difficulté matraqués

Une enquête exclusive de l’Union nationale des associations familiales (UNAF)
et de 60 Millions de consommateurs
 
Après avoir analysé plusieurs centaines de relevés de compte de clients « lambda » et de clients en difficultés financières ponctuelles ou persistantes, 60 Millions de consommateurs et l’UNAF publient une étude comparative qui démontre que l’ensemble des banques participe à un mécanisme bien rôdé de facturation de frais pour incidents de paiements.
 
Frais de chèque sans provision, rejet de prélèvement, agios, découvert dépassé, commission d’intervention, avis à tiers détenteur… la liste des frais liés à un incident du compte courant est impressionnante ! Régulièrement, l’industrie bancaire en invente de nouvelles ; dernière en date, la « lettre d’avertissement pour compte débiteur », d’un montant de 12 à 20 € et qui s’est généralisée. En moyenne, la banque prélève 34 € de frais pour incidents par an sur l’ensemble de ses clients. Pour les clients en difficulté, la note flambe pour atteindre 296 €.
Une personne en difficulté sur cinq s’est vu prélever plus de 500 € de frais d’incidents.
 
L’enquête révèle également les « coulisses » des pratiques bancaires : 56 % des conseillers bancaires interrogés affirment que la commission d’intervention à 8 € est automatisée et n’implique aucune intervention humaine, contrairement à ce que prétendent les banques. Un conseiller sur trois affirme avoir reçu des instructions pour limiter les remboursements, notamment sur les populations les plus en difficulté.
 
60 Millions de consommateurs et l’UNAF ont calculé que ces frais punitifs génèrent un chiffre d’affaire annuel de 6,5 Milliards d’euros et un bénéfice net de 4,9 Milliards d’euros.
 
Derrière ces chiffres se trouvent des personnes en situations délicates qui ne peuvent plus s’en sortir. Les plus impactés sont le plus souvent salariés du secteur privé, fonctionnaires ou retraités. Au lieu d’avoir une vertu pédagogique, comme les banques le prétendent, les frais d’incident les enfoncent davantage encore dans la difficulté, ce qui finit par troubler non seulement l’équilibre économique des personnes mais aussi leur vie familiale, leur santé, leur rapport aux autres.
 
Si le principe de ces tarifications n’est pas en cause, 60 Millions de consommateurs et l’UNAF alertent les pouvoirs publics sur les conséquences de ces cascades de frais, sur le budget des familles, sur l’image du système bancaire, et même sur le quotidien des conseillers bancaires. L’UNAF estime que les pouvoirs publics ont un rôle à jouer pour mieux encadrer ce système de frais bancaires punitifs, mais aussi pour inciter le monde bancaire à faire évoluer le modèle économique et marketing proposé à leurs clients en situation de fragilité financière. Au-delà, il s’agit de développer les structures capables de conseiller les familles dans leur choix budgétaire et bancaire, fonction indispensable que n’assurent plus les banques aujourd’hui.
 

Historique des news
Succès pour la rentrée de Lire et Faire Lire

Comme chaque année, la réunion de rentrée de l’action Lire et Faire Lire est une date à cocher à l’UDAF du Gard. Près de cent bénévoles actifs [...]

/div> Lire la suite
Matinale de l'UDAF - Consommons autrement !

Lucien BERNARD, Président de l’UDAF du Gard, a le plaisir de vous inviter à notre prochaine Matinale : « Consommons autrement ! » Ce mercredi 17 [...]

/div> Lire la suite
Communiqué UNAF / 60 millions de consommateurs : Frais d'incidents bancaires

FRAIS D'INCIDENTS BANCAIRES ABUSIFS : ON NE PEUT PLUS COMPTER SUR LES BANQUES Un an après leur première étude sur les frais d’incidents bancaires, [...]

/div> Lire la suite
Communiqué UNAF - Le Plan Pauvreté

Stratégie de lutte contre la pauvreté : des approches partagées, des conditions de réussite à réunir Le Président de la République vient de dévoiler [...]

/div> Lire la suite
Matinale de l'UDAF - Le Point Info Budget

Lucien BERNARD, Président de l'UDAF du Gard, a le plaisir de vous inviter à notre matinale de rentrée 2018, consacrée au conseil budgétaire. L’équipe [...]

/div> Lire la suite
Offres d'emploi Gard et Vaucluse - Mandataires judiciaires

L'UDAF du Gard recrute ! Vous recherchez un emploi dans le Gard ou le Vaucluse ? Vous êtes CESF, Educateur spécialisé, Assistant social ou titulaire [...]

/div> Lire la suite
Un Code Club spécial Mondial le 12 juillet 2018

Difficile d’y échapper en ce moment : c’est la Coupe du Monde 2018 ! Au Code Club, on s’adapte et on vous propose un rendez-vous spécial pour l’occasion. Le [...]

/div> Lire la suite
Deux nouvelles associations membres de l'UDAF30

Suite à la Commission de contrôle du 12/06 et son approbation par le Conseil d'Administration du 18/06, deux nouvelles associations familiales du département [...]

/div> Lire la suite
Assemblée Générale - Conférence 'Vies de familles et leur pluralité"

Lucien BERNARD, Président de l’UDAF du Gard, a le plaisir de vous convier à notre Assemblée générale, le lundi 18 juin 2018. Pour l’occasion, [...]

/div> Lire la suite
Matinale de l'UDAF - Le renoncement aux soins - Les ressources

Ce jeudi 24 mai 2018, l'UDAF du Gard avait le plaisir de recevoir la CPAM du Gard dans le cadre de nos Matinales. Cette conférence portait principalement [...]

/div> Lire la suite