• facebook
  • twitter
Espace Administrateurs
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
INDEX DE L’EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

INDEX DE L’EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES :
PERIODE DE REFERENCE DU 1ER JANVIER AU 31 DECEMBRE 2019


Contexte :

En vue de garantir le respect du principe d'égalité de rémunération, les entreprises d'au moins 50 salariés sont tenues de mesurer les écarts de salaire entre les femmes et les hommes et d'adopter, lorsque cela est nécessaire, des mesures de rattrapage.

Dans ce cadre, les entreprises doivent publier sur leur site internet, au plus tard le 1er mars de chaque année, la note obtenue après l'analyse d'indicateurs relatifs aux écarts de rémunération entre les femmes et les hommes figurant dans l’index de l'égalité professionnelle.

Pour les entreprises dont l’effectif est compris entre 50 et 250 salariés, l’Index se calcule à partir de 4 indicateurs :

1) L’écart de rémunération femmes-hommes (40 points) ;

Pour le calcul de cet indicateur, les salariés pris en considération sont répartis en groupe par tranches d’âge et catégories socio-professionnelles. Seuls sont retenus les groupes comprenant au moins 3 hommes et 3 femmes. Si les effectifs pris en compte dans le calcul sont inférieurs à 40% des effectifs considérés, l’indicateur n’est pas calculable et de ce fait, l’Index ne pourra être calculé cette année-là.

2) L’écart de répartition des augmentations individuelles (35 points) ;

Si aucune augmentation individuelle n’est intervenue au cours de la période de référence annuelle considérée ou que l’entreprise ne comporte pas au moins 5 femmes et 5 hommes, l’indicateur 2 n’est pas calculable et de ce fait, l’Index ne pourra être calculé cette année-là.

3) Le nombre de salarié(e)s augmenté(e)s à leur retour de congé de maternité/d’adoption (15 points) ;

S’il n’est pas possible de calculer cet indicateur (par exemple en l’absence de retour de congé maternité ou d’adoption pendant la période de référence), celui-ci est neutralisé et le nombre de points obtenus pour l’Index est ramené sur 100 proportionnellement.

4) La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations (10 points).

Si les indicateurs calculables représentent moins de 75 points, l’Index n’est pas calculable pour l’année concernée.

Au niveau de l’Association :

L’indicateur 1 – représentant 40 points potentiels – est incalculable car l’ensemble des groupes valables (c’est-à-dire comptant au moins 3 femmes et 3 hommes) représente moins de 40% de l’effectif global étudié.

L’indicateur 2 est calculable et l’Association obtient le score de 35 points sur 35.

L’indicateur 3 est calculable et l’Association obtient le score de 15 points sur 15.

L’indicateur 4 est calculable et l’Association obtient le score de 5 points sur 10. Ce score s’explique par la sous-représentation des hommes dans les effectifs de l’Association.

L’Association obtient donc un score global de 55 points sur 60.

Néanmoins, le nombre maximal de points pouvant être obtenu étant inférieur à 75, l’index est incalculable au titre de la période de référence courant du 1er janvier au 31 décembre 2019.

L’index ne peut donc être calculé pour l’année 2019 pour les raisons suivantes :

- l’effectif devant être pris en compte pour le calcul de l’indicateur n°1 est inférieur à 40% de l’effectif total étudié ;

- faute de pouvoir calculer l’indicateur n°1, le nombre maximal de points pouvant être obtenu est inférieur à 75 points.



Conclusion :

Malgré notre volonté de recruter des hommes, le secteur sanitaire et social apparaît peu attractif pour ces derniers qui sont moins nombreux que les femmes à postuler à nos offres d’emploi. Il n’en demeure pas moins que notre Association est très attentive à l’emploi des hommes et à l’absence de disparité salariale en raison du sexe.

Véronique PALMER
Directrice générale

Historique des news
Observatoire de la Famille - Les vacances et loisirs des familles

L'enquête 2019 de l'Observatoire de la Famille est en ligne ! Cette année, notre Observatoire s'est penché sur l'accès aux vacances et aux loisirs [...]

/div> Lire la suite
Projet Associatif 2019-2024 de l'UDAF

Suite à son adoption en Conseil d'Administration du 13.06.2019, j’ai l’honneur de vous présenter le projet associatif de l’UDAF du Gard, pour la [...]

/div> Lire la suite
Rapport d'activité 2018 de l'UDAF du Gard

Suite à son adoption lors de notre Assemblée Générale Statutaire du 13.06.2019, vous pouvez retrouver ci-dessous le rapport d'activité de l'UDAF du [...]

/div> Lire la suite
Actualité MFR - Diplôme d'état CESF en apprentissage

La MFR de Saint-Hippolyte du Fort, association membre de l’UDAF, nous informe de l’ouverture du Diplôme d’état Conseiller/e en économie sociale [...]

/div> Lire la suite
Lettre électronique de l'UDAF - Numéro 7 - Janvier 2018

En ce début d'année 2018, nous vous proposons le n°7 de la lettre électronique de l'UDAF. Vous y retrouverez les communiqués de l'UNAF, l'actualité [...]

/div> Lire la suite
Observatoire de la Famille - Les familles monoparentales du Gard

Co-piloté par l'UDAF, la CAF du Gard, le Conseil départemental et la MSA du Languedoc, l'Observatoire de la Famille propose chaque année une enquête [...]

/div> Lire la suite
Matinale - Famille et rentrée scolaire : les ressources

Pour sa première Matinale post-rentrée, l’UDAF du Gard s’intéressait ce mois-ci à une thématique de saison : la famille et la rentrée scolaire. [...]

/div> Lire la suite
Lettre électronique de l'UDAF - Numéro 6 - Juillet 2017

Retrouvez la lettre électronique de l'UDAF du Gard du mois de juillet 2017. Nous vous souhaitons bonne lecture, ainsi qu'un bel été à tous ! Au programme : Hommage [...]

/div> Lire la suite
Mars 2017 - L'actualité de nos associations membres

En ce mois de mars 2017, retrouvez l'actualité de nos associations membres ! CSF Nîmes (Confédération Syndicale des Familles) Vous pourrez retrouver [...]

/div> Lire la suite
Lettre électronique - N°5 - Janvier 2017

En ce mois de janvier 2017, retrouvez notre lettre électronique n°5 ! Au programme pour cette nouvelle année : - Les voeux - Quoi de neuf à l'UDAF [...]

/div> Lire la suite